Consultation Maman/bébé 0-2 ans

L’accompagnement de la mère en périnatalité, n’est pas une psychothérapie à proprement parlé. C’est un temps que l’on s’offre pour déposer ses peurs et ses doutes les plus intimes lorsque des sentiments bouleversant nous traversent.

Pourquoi être accompagnée ?

Au-delà des changements corporelles et hormonaux, pendant la grossesse et après la naissance, c’est toute la psyché de la mère qui change :

  • Les souvenirs d’enfances remontent
  • Leurs peurs de reproduire l’éducation que l’on a reçu ” j’ai peur de devenir comme ma mère”
  • Les conflits avec ses propres parents ( qui savent mieux, qui prennent la place, qui jugent parfois) ” mais tu ne devrais pas faire comme ça!”
  • Les émotions en dents de scie (solitude, fatigue, changement d’humeur, désaccord sur les méthodes d’éducation)

Depuis tout temps, les femmes se sont faites accompagnées par leurs sœurs, leurs mères, leurs voisines… mais le mode de vie actuel font que l’accouchement est de plus en plus rapide, technique et médicalisé. Les mères se retrouvent , le plus souvent, seules, après 3 jours à la maternité à s’occuper de leur bébé sans savoir comment faire.  

Un accompagnement sur une ou quelques séances permet de traverser ce chamboulement en douceur

Il permet d’apaiser ses émotions douloureuses dont on n’ose parler à son entourage par peur d’être jugée ( j’en peux plus! je voulais une petite fille, je n’en voulais pas, je ne supporte plus ses pleurs!”), pour permettre de laisser ses tensions s’envoler, comprendre ce qui se passe en elle, et laisse à son bébé la possibilité de construire les bases de sa sécurité intérieure.

Les motifs de consultation pour la grossesse et la naissance

Avant la grossesse

  • Si vous avez peur de ne pas réussir à concevoir
  • Si vous imaginez le pire (peur de ne pas l’aimer, de ne pas savoir vous en occuper, d’être agressive, qu’il arrive malheur à votre bébé)
  • Si vous étés ambivalente : entre l’envie d’un avoir et la peur de reproduire voire schéma familial)

Pendant la grossesse

  • Si vous avez fait une fausse couche
  • Si des émotions remontent après une Interruption volontaire de grossesse ((IVG)
  • Si vous avez des craintes concernant d’une anomalie fœtale

Après la grossesse

  • Vous avez besoin de revenir sur le stress de l’accouchement ou une naissance difficile
  • Si vous traversé un baby blues prolongé
  • Si sentez de l’agressivité monter en vous face aux pleurs et aux cris
  • Vous éprouvez un sentiment de solitude ou d’isolement familial ( père au travail, famille éloignée…)
  • Si vous avez des difficultés à trouver sa place de mère
  • Si vous avez peur de mal faire et de ne pas être à la hauteur
  • Vous ou votre bébé n’arrivez pas à dormir.
  • Vous souhaitez accompagner l’ainée dans sa nouvelle place ( sentiment de jalousie)
  • Vous sentez trop de pression de la part de votre entourage