BLOG SUR PARENTALITE

http://pedagogieinnovante.com

 

L’éducation bienveillante avec les TCC©

Pour une approche Tête – Coeur- Corps de l’éducation

 

Eduquer un enfant dans la bienveillance, sans violence ni punition, OUI on est tous d’accord… Mais qu’en est-il de la bienveillance pour les parents? de la gestion de nos propres émotions pour accompagner celles de nos enfants ?

 

pedagogieinnovante

 Je sais pourtant ce qu’il faut faire, j’ai tout lu sur le sujet, mais je n’y arrive pas, je m’énerve c’est plus fort que moi”

“on dirait qu’il appuie sur le bon bouton pour me faire sortir de moi, je ne veux pas ça, comment faire ?! »

Et si approcher la bienveillance commençait par apprivoiser notre petite voix intérieure ?

 

 

 

 

Pour répondre à cette question fondamentale qu’aucun livre d’éducation ne pourra remplacer: Je vous partage ici toutes les ressources de mon travail de Psychologue et Psycho-pédagogue afin de vous accompagner vers le chemin de vos émotions pour apaiser votre voix intérieur. Les enfants sont les champions pour trouver nos failles et appuyer sur nos incohérences.

 

Apprivoiser sa voix intérieure avec le processus TCC© ( Tète -Cœur -Corps )

Le processus TCC permet d’aligner : la tête le coeur et le corps pour que toutes nos parts de nous mêmes, ces petites voix intérieurs, s’harmonisent, et se fassent confiance pour agir en cohérence. Comprendre ce processus permet de diminuer mon sentiment de culpabilité et de retrouver un discours intérieur plus positif sur ma capacité à être parent.

 

florence millot

ALIGNER :

La TETE : Mes pensées, ce que je dis

Le COEUR : Mes émotions, ce que je ressens, mes intuitions

Le CORPS : Mon attitude, ce que je fais.

Pour agir avec bienveillance mais surtout avec cohérence

 

Les TCC en 3 mots :

Comprendre ce qu’il faut faire avec un enfant, savoir décoder son langage, est important, c’est ce qu’offre le livre, la théorie (la tête) Mais cela ne suffit pas pour ne pas crier ou déborder : il faut savoir…
Ressentir , écouter ses besoins non pris en compte pour y répondre (le cœur)
Etre cohérent entre ce que l’on dit et ce que l’on ressent pour une mise en action, ou poser un cadre efficace à son enfant ( le corps).

Communiquer avec bienveillance avec SOI est la clef qui ouvrent toutes les portes !

Si tout est centré sur les besoins de l’enfant et non les nôtres, cela nous épuise, nous culpabilise, rien n’est aligné et par conséquent ça ne marche pas !